Ora-Ïto est le nom et la marque d'un designer français qui a créé, à l'âge de 19 ans, la toute première marque virtuelle. Né en 1977, cet artiste emblématique est devenu mondialement connu à la fin des années '90, en imaginant des produits en 3D de marques renommées, comme Vuitton, Apple, Nike ou Bic,... Suite à de nombreuses publications dans des magazines, la fiction est devenue réalité lorsque des clients ont cherché à acheter ces produits, obsolètes lorsque les commandes ont afflué sur le site Web Ora-Ïto, une des plus belles réalisations du Fonds National d'Art Contemporain (FNAC).

En l'an 2000, à Paris, Ora-Ïto a acquis son propre studio pour créer ses produits en intégrant les différentes phases de conception, fabrication et communication. En 2002, il a reçu le prix du meilleur design pour la bouteille Heineken en aluminium et son emballage original. Sa toute première lampe a été conçue autour de l'idée d'une seule ligne continue, longue et mince. Cette ONELINE a été célébrée par ses pairs lors du salon international du meuble de Milan en 2004, et récompensée par un Red Dot Design.

En 2005, la conservatrice du premier Centre Européen d'Art Contemporain, Marie-Laure Jousset, lui a offert sa première grande exposition au Centre Culturel Français de Milan, ironiquement baptisée MUSEORA-ÏTO. Sa vision novatrice des marques l'a rapidement propulsé sur le devant de la scène internationale, avec un catalogue impressionnant de clients tels qu’Adidas, le groupe AIR, Thierry Mugler, Toyota, Biotherm, Levi's, Davidoff, Nike, Danone, Kenzo, LG électronics, Guerlain, Ballantine's, l'Oréal Professionnel, Sagem, Habitat, Christofle ... Après avoir imaginé une salle de bain pour Supergriff, et une cuisine entièrement équipée pour Gorenje, ORA-ÏTO continue à fabriquer des produits pionniers pour les marques les plus prestigieuses de mobilier ou d'éclairage, comme Zanotta, Cappellini, Artemide, B&B Italia, Frighetto. La marque du jeune artiste est ainsi devenue une marque de design à part entière, grâce notamment à ses partenariats et ses récompenses. Parmi ses projets, notons la discothèque "Cab" de la place du Palais Royal, le show-room français de Nike (2003), un point de vente des parfums Mugler ("étoile brillante", 2005), le fleuron européen de Toyota sur les Champs-Elysées (2007), la nouvelle charte architecturale des showrooms et concessionnaires du constructeur japonais en Europe. Très médiatiques, les créations d'Ora-Ïto ont un succès populaire et commercial, aussi révolutionnaire qu’inattendu dans l'histoire du design.

On peut percevoir une tension dans les créations, toutes innovantes, entre un aspect futuriste, par leurs designs et rationalités, et un appel, simple, à tous les sens. En s’écartant des habitudes, il a développé un vocabulaire propre. Ses créations portent l'idée d'un luxe d’un nouveau type, intemporel et universel, basé sur une même approche minimaliste: des formes évidentes que vous pouvez comprendre au premier coup d'œil, un art de présenter quelque chose de complexe de façon simple, dans la ligne de la philosophie de la ‘simplexité’. Il a récemment signé le déjà célèbre parfum ‘Idylle’ de Guerlain, un ensemble révolutionnaire pour le marque de cosmétiques Fred Farrugia, une collection de meubles pour Zeritalia, Zanotta, Artelano, lors du salon international du meuble de Milan. Aujourd'hui, il travaille en collaboration avec la marque Dunlopillo pour laquelle il a créé une collection qui va du fauteuil à la gamme complète pour le salon, en passant par le canapé ou la table de café. Une deuxième collaboration avec Guerlain (Terracotta) est en cours, ainsi qu’une nouvelle collection pour Art of Living et de la bijouterie pour Christofle. Ora-Ïto vient également remporter un projet pour UNIBAILRODAMCO. Saisissant l'opportunité du dernier salon du meuble à Milan, le designer y a présenté pour la première fois l'ensemble de ses dernières créations dans une large exposition.

En savoir plus Réduire Plus d'informations